Basket - NBA : Coronavirus, mesures... Un joueur pousse un coup de gueule !

Il y a 3 jours 7

Basket

Publié le 13 janvier 2021 à 21h35 par La rédaction

George Hill a montré beaucoup d'énervement après les décisions prises par la NBA concernant le coronavirus.

La saison de NBA a commencé il y a maintenant deux semaines et doit déjà faire face au coronavirus. Plusieurs équipes, comme les Sixers, les Celtics, le Heat et les Mavericks, comptent un ou plusieurs joueurs positifs à la COVID-19, ce qui a forcé la ligue à reporter plusieurs rencontres au cours de ces derniers jours. Si la NBA avait initialement prévu le coup, en n'annonçant qu'une partie de son calendrier afin d'éventuellement reprogrammer d'autres rencontres durant la deuxième moitié de la saison, elle semble aujourd'hui dépassée. De nouvelles mesures ont été annoncées en catastrophe, et les joueurs s'en agacent.

« Personne ne va tirer un trait sur sa vie pour ce sport »

Ainsi, il est désormais interdit aux joueurs d'arriver dans la salle plus de trois heures avant un match et de se serrer la main. Ils ont également pour obligation de porter un masque sur le banc et de rester assis à côté des mêmes personnes dans l'avion. Pour George Hill, le meneur du Thunder, toutes ces réglementations sont surréalistes comme il l'a fait savoir en conférence de presse : « On veut jouer au basket. Mais je ne comprends pas certaines règles. On peut transpirer pendant 48 minutes avec des mecs à côté de nous mais on ne peut pas se parler après. Ça n’a pas de sens ». Hill a également protesté contre la règle imposée par la NBA consistant à ne pas quitter sa chambre d'hôtel et à ne laisser y entrer personne, y compris les membres de sa propre famille : « Je suis un adulte, je ferai ce que j’ai envie de faire. Si je veux voir ma famille, je verrais ma famille. Ils ne peuvent pas me dire de rester dans ma chambre 24h/24, sept jours sur sept. Si c’est aussi sérieux, on ne devrait peut-être pas jouer. Personne ne va tirer un trait sur sa vie pour ce sport. » Le message est passé...

Lire la Suite de l'Article