Jean-Noël Cabezas (AS Cannes) « On ressent de la discrimination par rapport à la N2 »

Il y a 4 jours 4

22/02/2021 à 15:31

Alors que la FFF a acté pour la reprise du N2, les clubs de N3 sont toujours dans le flou pour l'avenir du championnat. Une situation incompréhensible pour Jean-Noël Cabezas, entraîneur de l'AS Cannes.

Quel est votre sentiment par rapport au fait que la N2 puisse reprendre alors que vous, en N3, vous êtes toujours dans le flou ?

On ressent de la discrimination par rapport à la N2. On ne comprend pas trop pourquoi. Après, je pense qu’il y a des clubs de N2 qui sont moins structurés que des clubs de N3, qui ont moins de contrats donc ça ne veut rien dire. C’est un peu gênant parce qu’on espère toujours que le championnat va pouvoir continuer. Les joueurs s’entraînent deux fois par semaine sur le terrain. Après, on leur donne des programmes individuels. Avec tout ça on risque de ne pas reprendre.

Vous avez reçu des messages de soutien de certains coachs de N2 comme Luigi Alfano. Ne pas reprendre serait une réelle déception ?

Oui, bien sûr, après je ne pense pas qu’il n’y ait que nous. Il y a beaucoup de clubs de N3 qui essaient de jouer la montée dans notre groupe. Après, pour nous, il y a un grand nombre de séances pendant la préparation. Des séances individuelles et des séances terrains donc on espère quelque chose quand même. Les joueurs ne lâchent pas, ils s’entraînent régulièrement. 

Pensez-vous être capable d’assurer un protocole sanitaire si le championnat venait à reprendre ?

Je pense que maintenant il faut continuer avec. Sinon, je pense que le foot sera mort, car il y aura le virus jusqu’en 2023/2024 au moins. Il faut mettre un protocole avec des sécurités mais après il faut qu’on arrive à vivre avec sinon il n’y a plus de foot.

Êtes-vous donc toujours concentré sur cette saison ?

Honnêtement, nous on ne va pas lâcher. On espère quand même reprendre le championnat. Ce matin, on a parlé aux joueurs et même s’il n’y a pas de championnat, on essaie de progresser individuellement. Sur le physique. Mais, on ne lâche pas. On continue les séances visio, il y a des séances de courses pour les joueurs.

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟

Lire la Suite de l'Article