Grande première pour l’Israël de Linoy Ashram sacrée championne d’Europe

Il y a 5 mois 113

En l’absence des grandissimes favorites Russes, Israël a profité de la brèche pour remporter un autre titre inédit de champion d’Europe à Kiev, deux jours après l’ensemble, grâce à Linoy Ashram. Les Françaises ont déçu en tapant une morose sixième place.

Israël peut savourer. Le pays du Moyen-Orient a été sacré ce dimanche champion d’Europe de gymnastique rythmique. Vendredi, son ensemble a décroché pour la première fois le titre continental avant que la talentueuse Linoy Ashram ne devienne, ce dimanche, la première Israëlienne de l’histoire à être sacrée sur le toit de l’Europe en individuel. Alors oui, les Russes, qui marchent sur la discipline, n’étaient pas présentes mais ça ne minimise en rien la performance de la gymnaste qui a récolté un total de 100,90 points de la part du jury.

En revanche, le bilan tricolore n’est pas aussi réjouissant. Sixièmes du général, les Françaises sont très loin de l’élite européenne. La fin d’un cycle pour un groupe vieillissant. Une semaine avant le départ pour l’Ukraine, la charismatique Elizabeth Rachid, blessée, décidait de tirer sa révérence en mettant un terme à sa carrière. Quant à Danaé Collard et Iliona Prioux, celles-ci ont signé leur dernière prestation en Europe avant de se retirer, elles aussi, pour se concentrer sur leurs études.

Seule note positive : les deux petites junior, Lily Ramonatxo (3 finales) et Elsa Somville (1 finale), qui, grâce à leurs points engrangés, ont permis à la France de figurer à la quatrième place des nations. Une performance malheureusement peu significative en raison du contexte de cette année si spéciale. A l’horizon des Jeux de Paris de 2024, la gymnastique rythmique française est en plein chantier.

Lire la Suite de l'Article